Mobilisation et mise en commun des connaissances avec le TNI

Qu’est-ce que les conceptions initiales?

L’apprentissage prend toujours place dans un terreau de savoirs déjà existants. L’élève arrive en classe avec des valeurs, des connaissances et des habiletés. Pour l’enseignant, il est important de considérer que l’enfant évolue dans un contexte culturel et qu’il a des expériences qui lui sont propres. Lorsqu’il apprend, l’élève met continuellement en relation les nouvelles connaissances avec ce qu’il sait déjà. Il établit des ponts pour mieux comprendre le sujet et adapter ainsi sa compréhension.

Pourquoi est-il nécessaire de mobiliser les connaissances et de les mettre en commun?

En connaissant les conceptions initiales des élèves autour d’un sujet ou d’un concept, il est plus facile pour l’enseignant d’adapter ses actions pédagogiques. De plus, les connaître permet à l’enseignant de lier les conceptions initiales des élèves aux nouvelles connaissances. Cela aide les élèves à donner du sens au nouveau savoir construit. L’enseignant soutient la construction des connaissances des élèves par diverses formes d’étayage.

Mettre en commun les conceptions initiales permet de mettre en évidence la compréhension différente de chaque élève. Ainsi, la diversité des connaissances est mise de l’avant. Les élèves peuvent alors discuter et se questionner sur les différentes compréhensions pendant la mise en commun et tenter de pousser plus loin leur compréhension d’un concept ou d’un sujet.

Comment mobiliser les connaissances et effectuer leur mise en commun avec le TNI?

Les moyens sont nombreux pour amener les élèves à mobiliser leurs connaissances et faire leur mise en commun à l’aide du TNI. Avant de vous présenter quelques exemples d’activités, il est important de préciser que le TNI est surtout utilisé comme espace de consignation. Grâce aux fonctionnalités du TNI qui permettent de garder des traces, il est possible de revenir sur les traces du début de l’activité afin de voir quelle était la compréhension initiale des élèves. Les élèves peuvent alors prendre conscience du chemin parcouru.

À ce sujet, la capsule sur « Comment utiliser et organiser des traces avec le TNI? » aborde plus en profondeur les possibilités de consignation du TNI (capsule à venir).

Il est à noter que dans les exemples qui vont suivre, la mise en commun peut être encadrée par l’enseignant aussi bien que par les élèves eux-mêmes.

Exemples d’activités

Un bon moyen de mobiliser les connaissances consiste à demander aux élèves de nommer des mots-clés qui leur viennent à l’esprit sur un sujet donné. Le TNI sert ainsi d’espace de consignation de ces mots-clés. [Extrait]

Ce même type d’activité peut être réalisé en ayant comme point de départ une image ou une vidéo projetée au TNI à partir de laquelle les élèves se questionnent. Un autre moyen d’amorcer une activité d’apprentissage consiste à amener les élèves à discuter autour d’énoncés ou de questions en prenant soin de garder une trace de leurs réponses.

Aussi, dans une démarche d’investigation où les buts d’apprentissage seraient plutôt formulés autour d’un problème, il peut être plus intéressant de relever leurs questionnements autour d’un phénomène ou d’un concept plutôt que ce soit l’enseignant qui les questionne.

Le dessin ou toute autre forme production graphique peut également s’avérer efficace pour dresser un état des connaissances des élèves sur un sujet. Que ce soit pour dessiner le corps humain ou le cycle de l’eau, il est intéressant de mettre en commun les différentes représentations des élèves pour les comparer et les confronter, et ce, dans le but d’amorcer la discussion collective. Les enfants peuvent, à l’aide de leur ordinateur, de leur tablette numérique ou même du TNI, produire leur représentation qui sera partagée à tous sur le grand écran.

La carte conceptuelle élaborée collectivement au TNI peut également être un excellent moyen de prendre le pouls des conceptions initiales d’une classe. En partant d’un concept central, les apprenants sont amenés à négocier collectivement la compréhension qu’ils en ont selon le modèle d’une carte heuristique. Plusieurs logiciels peuvent faciliter cette démarche au TNI.

 

Pour plus de pratiques pédagogiques qui suscitent des interactions entre les élèves pour apprendre en communauté d’apprentissage, n’hésitez pas à regarder nos autres capsules sur notre site internet.