L'implication des experts au sein de la communauté

L’implication d’un expert au sein de la communauté

Le TNI, utilisé avec ses périphériques, peut faciliter l’implication des experts à l’intérieur de la communauté d’apprentissage, mais aussi permettre aux experts de la communauté de partager leur expertise avec l’extérieur de la classe. Mais qu’est-ce qu’un expert dans un contexte de communauté d’apprentissage?

Dans ce cadre, un expert est une personne reconnue par ses pairs pour ses savoirs et ses compétences. Il sait les mobiliser en contexte dans le but de résoudre ou de mieux comprendre des problèmes.

Expert interne

Un expert n’est pas nécessairement une personne externe à la classe. En effet, un élève peut très bien être un expert. L’élève-expert est un expert interne à la communauté. Il est reconnu de la sorte par ses pairs parce qu’il a des connaissances en lien avec l’objet étudié ou qu’il maitrise les fonctionnalités d’un outil ou d’un logiciel.

Compte tenu de la diversité des connaissances et des compétences des membres de la communauté, différents élèves peuvent être appelés à être des experts selon les contextes qui se présentent pour mettre leurs forces au profit de l’entièreté de la communauté. Il va du rôle de l’enseignant de s’assurer que les forces de tous les élèves soient valorisées. L’élève-expert interne peut faire appel à des ressources externes à la communauté d’apprentissage (par exemple, par le biais du réseau) pour soutenir son intervention.

Expert externe

Un expert externe à la communauté peut contribuer à la progression du discours des élèves. Son expertise peut être exploitée par les élèves pour mieux comprendre la question étudiée. Par l’utilisation du TNI connecté à l’Internet, l’expert peut interagir avec la communauté d’apprentissage en direct (par visioconférence) ou en différé (par l’entremise des blogues ou des forums électroniques). Voici un exemple d’un élève qui fait une présentation sur le Yukon aidé en visioconférence par son cousin qui y réside. [Extrait]

Les besoins de la communauté

Tout commence quand la communauté d’apprentissage exprime le besoin de consulter un expert. Ce dernier est choisi par les élèves et l’enseignant parce que ses connaissances ou ses compétences peuvent faire avancer la démarche d’investigation autour du problème. Selon les besoins exprimés, l’enseignant guide le choix des élèves vers les compétences et expertises au sein de la communauté ou vers la recherche d’une expertise externe. Dans ce contexte, l’enseignant n’est plus la seule ressource disponible. La communauté d’apprentissage bénéficie ainsi de l’apport de plusieurs experts pour l’aider à faire avancer son savoir collectif.

Concernant l’organisation de l’environnement d’apprentissage pour préparer la participation d’un collaborateur en visioconférence, vous pouvez aller voir la capsule « Utilisation de la visioconférence avec le TNI ».

L’enseignant, un guide pour encadrer la discussion

Pendant l’interaction, l’enseignant joue le rôle de guide pour encadrer la discussion. Bien que l’expert maitrise le sujet, c’est à l’enseignant de s’assurer de la clarté des discussions et de leur pertinence. C’est lui qui s’assure que la contribution de l’expert s’aligne avec les buts de la communauté. Par exemple, au lieu de simplement écouter la présentation d’un expert externe, l’enseignant peut intervenir pour poser des questions à la classe, pour les amener à réfléchir sur les connaissances partagées par l’expert. [Extrait]

Il est important de rappeler à l’expert que son rôle consiste à répondre aux questions des élèves et non à présenter un long exposé sur un sujet donné. Comme les élèves se présentent généralement à la rencontre dans l’espoir d’échanger avec l’expert et de lui poser les questions qu’ils ont préparées, ils en sortiront déçus s’ils n’ont pas l’occasion d’interagir avec lui. Il revient à l’enseignant de structurer la rencontre de manière à favoriser les interactions entre l’expert et les élèves.

Réinvestir la contribution de l’expert

Après l’intervention de l’expert, c’est à l’enseignant et aux élèves de s’assurer de réinvestir cette contribution au sein de leur démarche. L’enseignant peut prévoir une période pour faire une synthèse collective des nouvelles informations apprises lors de la rencontre avec l’expert et identifier celles qui sont pertinentes pour mieux comprendre le problème étudié. Le TNI peut alors être utilisé pour conserver des traces de la discussion. Il est possible, par exemple, de faire venir des groupes d’élèves ou des élèves à tour de rôle au TNI pour expliquer leur compréhension par l’entremise d’un réseau de concepts, d’un dessin ou d’un texte. Ce qui est inscrit au TNI est ensuite négocié par la communauté d’apprentissage, qui doit en arriver à une compréhension commune du problème. Le TNI devient alors le témoin du processus de coconstruction des savoirs et de l’amélioration des idées de la communauté. Au sujet de la conservation des traces à l’aide du TNI, nous vous invitons à consulter la capsule « Comment utiliser et organiser des traces avec le TNI? ».

 

Pour plus de pratiques pédagogiques qui suscitent des interactions entre les élèves pour apprendre en communauté d’apprentissage, n’hésitez pas à regarder nos autres capsules sur notre site internet.