Le TNI, un outil de présentation et de partage d'une démarche

Qu’est-ce qu’une démarche?

En classe, que ce soit pour comprendre ou résoudre des problèmes mathématiques, scientifiques ou sociaux, les apprenants mobilisent des savoir-faire. Comme en mathématique, ces savoir-faire peuvent être le résultat de longs travaux dans le domaine qui ont donné naissance à des procédures, comme le théorème de Pythagore. Néanmoins, des stratégies peuvent aussi émerger du travail des élèves. C’est pourquoi il est intéressant de porter une attention toute particulière aux démarches des élèves pour voir comment ils s’y prennent.

Pourquoi démontrer une démarche au TNI?

Mettre en commun les démarches des élèves et discuter autour d’elles peuvent permettre à la communauté d’apprentissage d’aller au-delà de simplement suivre une procédure. Le TNI facilite cette mise en commun en offrant la possibilité à l’élève :

  • de démontrer
  • d’annoter,
  • de commenter,
  • de dessiner
  • de refaire en temps réel sa démarche pour que toute la classe puisse la voir au grand écran.

Avec le TNI, il est même possible de revoir des démarches si nous les avons enregistrées. Le but ici est que les élèves comprennent la procédure. Ils ne font pas que la mémoriser. Les élèves partagent leurs différentes procédures. Cela leur permet de prendre conscience qu’il existe plusieurs chemins pour arriver au même résultat. C'est à eux de choisir celle qui leur paraît la plus appropriée ou celle qui leur convient. Ils réfléchissent sur la situation et sur le contexte pour effectuer leur choix.

Quand présenter ou partager une démarche au TNI?

Plusieurs situations peuvent se présenter où il serait pertinent pour la communauté d’apprentissage de faire un retour réflexif sur la démarche d’un élève ou d’un groupe d’élèves. Au début, il revient souvent à l’enseignant d’identifier ces situations :

  • lorsque la démarche de l’élève peut servir de modèle pour les autres apprenants;
  • lorsqu’un l’élève fait preuve d’originalité dans les stratégies qu’il a mobilisées pour aborder le problème;
  • lorsqu’une difficulté est rencontrée.

Comment présenter et partager une démarche au TNI?

Ce qui importe, c’est d’amener les élèves à verbaliser comment ils ont procédé et de les encourager à expliquer leur choix et les réflexions qu’ils ont eues pendant leur démarche.

Voici quelques exemples de questions que la communauté d’apprentissage ou l’enseignant peuvent poser pour amener les élèves à verbaliser leur démarche :

  • Qu’est-ce que tu comprends du problème?
  • Qu’est-ce que nous connaissons déjà nous permettant de résoudre le problème?
  • Quelles ressources as-tu utilisées pour mieux comprendre le problème?
  • Quelles stratégies as-tu utilisées pour t’aider à résoudre ou à mieux comprendre le problème?
  • Quelles sont les difficultés que tu as rencontrées?
  • Comment t’y es-tu pris pour les surmonter?
  • Qu’est-ce que la communauté a besoin de savoir pour y arriver?

Dans un contexte de communauté d’apprentissage où la collaboration est mise en avant-plan, les élèves vont eux-mêmes fournir des rétroactions à l’élève qui explique comment il s’y est pris. Le but ici n’est pas d’évaluer l’élève, mais de voir ce que la communauté peut apprendre des stratégies mobilisées et des difficultés rencontrées.

Plus la communauté d’apprentissage intègre cette façon de faire dans son mode de fonctionnement, moins l’enseignant a besoin d’intervenir. Les élèves auront pour réflexe de partager leur démarche avec leurs pairs. La communauté alors sera capable de construire collectivement des modèles de pratique qui seront nourris par les forces de l’ensemble de la classe.

 

Pour plus de pratiques pédagogiques qui suscitent des interactions entre les élèves pour apprendre en communauté d’apprentissage, n’hésitez pas à regarder nos autres capsules sur notre site internet.