Le TNI, un outil de présentation et de partage

Les buts du partage

Dans une communauté d’apprentissage, ce qui compte, c’est l’avancement du savoir collectif autour des buts d’apprentissage que la communauté s’est donnés.

La collaboration et les échanges étant encouragés, le TNI devient un outil important pour soutenir les activités de partage des élèves. Avant d’aborder les différents éléments qui peuvent être partagés avec le TNI, il faut souligner que ce sont les intentions pédagogiques de l’enseignant qui sont à l’origine de l’activité de partage.

Plusieurs éléments peuvent être mis en commun pour faire en sorte que l’ensemble de la communauté puisse bénéficier de la contribution de ses membres.

Il peut s’agir des conceptions initiales des élèves, des ressources qu’ils ont trouvées, de leurs démarches ou de leurs productions.

Les possibilités de partage des fichiers numériques

Le partage des fichiers numériques peut se faire par l’intermédiaire de plusieurs médiums. Les élèves peuvent projeter l’écran de leur tablette numérique sur le TNI, partager leurs fichiers par l’entremise du réseau local de la classe ou se servir de clés USB.

Les différents éléments de partage possibles

Les conceptions initiales :

  • Les élèves arrivent en classe avec des valeurs, des connaissances et des habiletés. Il est intéressant de relever les savoirs des élèves et d’inviter certains d’entre eux à partager ce qu’ils savent à l’ensemble de la communauté d’apprentissage.

Des ressources :

  • Quand la communauté d’apprentissage est plongée dans une démarche d’investigation, le travail des élèves est parfois organisé de manière à ce que chacun des groupes d’élèves travaille sur un aspect du problème à l’étude. Dans ce genre de situation de coopération, il peut être pertinent, en cours de processus, de prendre quelques instants pour permettre à un élève ou à un groupe d’élèves de partager leurs découvertes. Que ce soit des résultats de leurs travaux, une source d’information trouvée sur l’Internet ou une vidéo en lien avec le sujet étudié, ce qui compte, c’est que la communauté prenne conscience de l’apport de tout un chacun.

Des démarches :

  • Dans un processus d’investigation ou dans une résolution de problème mathématique, il est souvent pertinent de faire appel à un élève pour qu’il explique à toute la classe comment il a procédé. Ainsi, verbalisant sa démarche, l’élève est amené à réfléchir sur les stratégies et les savoirs qu’il a eu à mobiliser pour y arriver. L’enseignant peut se servir de la démarche de l’élève pour identifier les points forts et les difficultés que les autres membres de la communauté auraient pu rencontrer. La démarche d’un élève peut servir de modèle pour les autres.

Des productions :

  • Le TNI peut être utilisé de manière à présenter la production d’un élève ou d’un groupe d’élèves à l’ensemble du groupe. Cette production peut servir à nourrir les réflexions de la classe autour d’un objet de questionnement, à faire le point sur ce que les élèves connaissent sur un sujet, à démontrer un exemple de travail exemplaire ou à réaliser une évaluation. Les pairs sont toujours une source intéressante de rétroactions qui permet non seulement à l’élève de s’améliorer, mais qui aide tout le groupe ayant participé à l’évaluation.

Synthèse

Vous trouverez des capsules détaillées et des exemples de pilotage sur chacun de ces éléments à partager, soit les conceptions initiales, les ressources et les démarches des élèves.

 

Pour plus de pratiques pédagogiques qui suscitent des interactions entre les élèves pour apprendre en communauté d’apprentissage, n’hésitez pas à regarder nos autres capsules sur notre site internet.