Comment utiliser et organiser des traces avec le TNI?

Qu’est-ce qu’une trace?

En contexte de communauté d’apprentissage, une trace témoigne de l'activité de la communauté. Il s’agit d’informations enregistrées numériquement ou conservées sous un autre format de façon permanente. Les traces peuvent être des vidéos, des photos, des documents texte ou même des affiches. Elles témoignent de l’activité de la classe ou de l’évolution des démarches des élèves dans la construction d’un concept ou dans la résolution d’un problème.

Les différentes façons de créer et d’utiliser des traces

Il existe différentes manières de créer et d’utiliser des traces

On peut utiliser un simple tableau blanc offert avec le logiciel du TNI afin de rassembler les rétroactions des élèves ou de faire une mise en commun sur un problème ou une situation donnée. Ici, le TNI s’avère d’une grande aide, car contrairement au tableau noir ou au tableau blanc, il permet d’enregistrer tout ce qui s’y passe et d’y revenir plus tard. Les traces sont construites par la communauté d’apprentissage. Elles peuvent être modifiées et ajustées en tout temps. L’enseignant peut les utiliser pour diriger les élèves dans leurs discussions.

Il est aussi possible d’utiliser le tableau blanc en complément du TNI, comme c’est le cas dans l’extrait suivant. [Extrait]

Pour aller plus loin, on peut profiter des fonctionnalités qu’offre le TNI en comparaison avec le tableau noir et le tableau blanc. En effet, le TNI permet de diviser le tableau en deux écrans afin d’avoir la possibilité de travailler sur deux documents en même temps : un document sur lequel la communauté travaille et un autre document sur lequel la communauté garde les traces des réflexions.

Les différentes façons d’organiser et de conserver des traces

Avec le TNI, il est possible de conserver des traces de l’enrichissement d’un texte si un outil de traitement de texte est utilisé. Il suffit d’enregistrer les différentes versions du document sans écraser les précédentes.

Par contre, pour enregistrer des annotations inscrites sur des documents non éditables, comme des sites Web ou des images, nous vous conseillons de procéder à l’aide de captures d’écran. Malheureusement, une capture d’écran ne permet pas de modifier les annotations ultérieurement. C’est tout de même une option intéressante pour conserver des traces d’une démarche.

Une autre méthode consiste à enregistrer tout ce qui s’est passé sur l’écran via une fonctionnalité du TNI : l’enregistrement. En plus de capter l’écran, cette fonctionnalité permet d’enregistrer les voix à l’aide du microphone. Ainsi, la trace prendra la forme d’une vidéo témoignant fidèlement de la démarche des élèves ou de la classe.

 

Pour plus de pratiques pédagogiques qui suscitent des interactions entre les élèves pour apprendre en communauté d’apprentissage, n’hésitez pas à regarder nos autres capsules sur notre site internet.